Le réseau de liaison industrielle et de commercialisation pour le Canada atlantique

Modèles de réussite

Détecter des gisements minéraux enfouis à l’aide de méthodes géochimiques superficielles

College of the North Atlantic a commencé un partenariat avec Aurora Energy pour appliquer à l’exploration minérale des techniques géochimiques traditionnelles utilisées en recherche pure. Leur recherche se concentre sur la chimie minérale des oligo-éléments pour trouver des gisements d’uranium et de sulfite de nickel enfouis.  

Le projet, « Innovative Surficial Geochemical Methods for Detecting Buried Mineral Deposits in Newfoundland and Labrador » (Méthodes géochimiques superficielles pour détecter des gisements minéraux enfouis en Terre-Neuve et au Labrador), a été conçu par Dr. Gary Thompson, un professeur au campus de Burin.

Dr. Thompson pense que ce projet va aider à établir des relations entre le collège et l’industrie de l’exploration minière.

« En raison de la nature de ce projet, je vais collaborer avec certaines compagnies d’exploration minière de la province, ce qui va élever le profil du collège en tant qu’institution de recherche et établissement d’enseignement ». 

Le Bureau de recherche appliquée du College of the North Atlantic a reçu près de 100 000 $ en aide financière du programme Industrial Research and Innovation Fund program, ce qui a donné un coup de pouce considérable au projet.

Le projet explore des approches innovatrices pour trouver tous gisements rentables qui restent enfouis sous des mètres de till glaciaire, ou bien en dessous de la surface du substrat rocheux. Les méthodes géophysique et géochimique sont toutes deux nécessaires pour l’exploration minière. Selon Dr. Thompson, le projet contient trois étapes.

« Le projet va explorer de nouvelles façons d’examiner la géochimie des sols pour aider à trouver des gisements minéraux ». Dans la première partie nous explorerons la chimie du sol pour l’huile et le pétrole. Dans la deuxième partie nous étudierons la chimie des arbres et des plantes pour trouver des gisements minéraux enfouis. Finalement dans la troisième partie nous explorerons les minéraux indicateurs pour des gisements de minéraux de base tels le nickel et le cuivre ». Il dit que la majorité de l’argent de la subvention sera utilisée pour acheter les outils nécessaires pour effectuer de l’échantillonnage.

« J’espère qu’au printemps je pourrai entreprendre un programme opérationnel dans l’Ouest de la Terre-Neuve pour prélever des échantillons sur le terrain. Ils seront alors analysés durant l’automne et l’hiver au centre d’innovation INCO situé à St. John’s à Memorial University ».   

Dès que les échantillons seront prélevés, Professeur Derek Wilton de Memorial University se joindra à Dr. Thompson pour analyser les données.

« Je suis très enthousiaste quant au projet. C’est vraiment bien qu’on ait eu le financement et comme ça je peux faire avancer certaines de mes idées et initiatives de recherche ».