Le réseau de liaison industrielle et de commercialisation pour le Canada atlantique

Nouvelles

< Back to News

Combler l’écart

Tags:

Les établissements postsecondaires du Canada atlantique regorgent de connaissances, de savoir-faire et d’innovation. Pendant des années, on a largement ignoré ces ressources. Il arrivait parfois que le public ait la chance, grâce à la commercialisation, de découvrir un produit autrement que dans une publication scientifique, mais règle générale, les innovations de calibre international de nos chercheurs restaient sur les tablettes, inexploitées.

Fondée en 2004 et constituée en organisme à but non lucratif en 2005, Springboard Atlantic a pour mission de renverser cette tendance. Notre principal objectif est de donner l’impulsion à l’efficacité et au bon rendement de la technologie et du transfert des connaissances au Canada atlantique. Nous créons des liens entre les professionnels qualifiés du milieu universitaire et nos contacts de l’industrie qui partagent des intérêts communs. Nous cherchons ainsi à former de nouvelles collaborations et à appuyer la commercialisation de la recherche, conférant un avantage concurrentiel aux entreprises du Canada atlantique.

Le réseau Springboard compte 19 membres, soit 14 universités et 5 collèges du Canada atlantique. Il est entre autres financé par le gouvernement fédéral par l’entremise de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Il s’agit du seul réseau régional canadien qui rassemble des universités et des collèges sous un même mandat de commercialisation.

Le programme de mobilisation en faveur de l’innovation (MI) est offert à tous les membres de Springboard. Il joue un rôle de première importance en aidant à combler l’écart entre l’émergence d’une nouvelle idée et l’entrée sur le marché de cette dernière. Rappelons que le niveau de maturité technologique (NMT) est une échelle comprenant neuf étapes liées à la technologie et au savoir-faire. Cette échelle permet de déterminer à quel point une innovation est prête à être commercialisée. Les travaux effectués dans nos établissements postsecondaires se situent habituellement à un NMT de 1 à 3. Depuis quelques années, on note également des NMT 4. Or, la plupart des organismes subventionnaires ne peuvent financer les NMT 5 à 7, étapes cruciales entre le prototype initial, le prototype commercial et l’entrée sur le marché. Le développement étant trop précoce, la majorité des entreprises en démarrage ne peuvent elles non plus se permettre de le financer directement.

Pour combler ce fossé, Springboard offre à ses membres des programmes de validation de principe, de soutien au marketing et d’obtention de brevets et d’aide juridique. Nous permettons ainsi à un plus grand nombre de recherches et d’innovations issues de nos établissements membres de percer sur le marché.

Dans le cadre de cette chronique, nous célébrerons les réussites de Springboard dans sa mission de combler cet écart et, grâce au #springboarding, de propulser les innovations vers l’avant. Nous verrons également ce que représentent ces efforts pour vous, vos voisins et votre collectivité. N’oubliez pas de vous abonner à nos publications et de nous ajouter à votre réseau, et n’hésitez surtout pas à communiquer avec nous!